VIH/Sida à Pikine: 500 malades portés disparus.

0 105

Le relapse fait des degats.

Plus de 800 cas de personnes atteintes du VIH/Sida sont signalés à Pikine et cela au cours du second trimestre de l’année 2017. Seul les 300 étaient sous antirétroviraux, les 500 autres sont portés disparus. Ce qui fera augmenter le risque de contamination.

Aujourd’hui, nous apprenons l’existence de 700 cas de Tuberculose dans toujours la banlieue. On sait que la tuberculose peut être une maladie opportuniste du Sida..

Il est urgent de redeployer les equipes de prévention face à la recrudescence autant du VIH que du développement de certaines maladies possible liees ou pas.

Aussi basse que puisse être la Prévalence au niveau Nationale, l’incidence sur la population doit être prise en charge.

Fagaru mo Gueun Faadiu.. la politique publique de santé doit être repensée, le phénomène du relapse a fini de s’installer au Sénégal.

Cheikh

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.