Un gendarme de Babacar Ngom braque son arme sur des députes de la république

206

L’affaire des 300 hectares qui oppose la Sedima de Babacar Ngom aux populations de Ndengler et Djilakh est entrain de prendre une tournure inquiétante. En effet, des députes de la république qui s’étaient rendu sur les lieux du conflit ont été accueillis tout simplement par un gendarme qui a dégainé son arme pour leur intimider l’ordre de quitter les lieux.

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.