Un casier judiciaire vierge déposé: Khalifa un «K» entre les mains des 7sages

0 429

Après avoir passé l’étape du parrainage avec succès, Khalifa Sall a déposé un cassier judiciaire vierge auprès des sept sages pour sa candidature à la Présidentielle du 24 février 2019. Condamné à une peine de 5 ans ferme, Khalifa Sall pourra-t-il échapper entre les mailles des filets du conseil constitutionnel ?

Khalifa électeur et éligible…

Khalifa Sall qui a passé haut la main le système de parrainage est inquiété par la décision de la Cour suprême qui confirmé la condamnation à 5 ans de la Cour d’appel. Les avocats comptent déposer un rabat d’arrêt, qui est suspensif selon Me Abdoulaye Tine.

A l’en croire, Khalifa Sall a déposé un casier judiciaire « vierge » suffisant pour que sa candidature soit acceptée.

«Selon les dispositions combinées aujourd’hui du droit sénégalais, à la fois le code pénal et les autres règles de procédures, on peut considérer que le rabat d’arrêt est suspensif. La décision ne sera, donc, pas définitive avant le 24 février prochain, date de l’élection. Même en dehors de la technique de la mise en œuvre du rabat d’arrêt, il va de soi que la recevabilité de la candidature de Khalifa Sall ne saurait souffrir d’une contestation. D’abord, la recevabilité de la candidature doit s’apprécier à la lumière des pièces qui ont été versées au débat lorsque le Conseil constitutionnel a clôturé le dépôt. Parmi ces pièces, il va de soi qu’il a dû fournir un casier judiciaire. S’il est élu, il aura l’immunité d’exécution et de juridiction. Ce qui veut dire que pendant sa présidence, on ne peut pas exécuter une quelconque peine», a soutenu l’avocat au barreau de Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.