Thione Seck : « Al hamdoulilah, comment une personne comme moi peut-il blanchir de l’argent ? »

0 179

« A Hamndoulilah, je rends à grâce au bon Dieu. D’abord, je tiens à vous dire que je ne suis mêlé de près ni de loin à cette affaire de faux-billets. Je ne  l’ai jamais fait, je ne sais pas comment on fait des faux billets et je n’en ferai jamais. La réalité est que j’ai été berné comme tant d’autres et il se trouve que c’est dans mon domaine que j’ai été berné. Si c’était le bâtiment, je ne me serais jamais aventuré là dans», a déclaré Thione Seck quelques minutes après le verdict de la première chambre correctionnel du tribunal de grande instance de Dakar qui a annulé la procédure le concernant. .

« Les gens qui m’ont joué ce sale tour, ont cherché à tenir mon image, à faire du mal à ma famille, à mes fans et ils ont nui à ma santé pour rien. J’ai toujours clamé mon innocence et j’ai toujours dit que je suis victime d’une cabale. On m’a retenu pendant huit mois pour rien. Mais aujourd’hui, Dieu a tiré cette affaire au clair. Les gendarmes quand ils venaient chez moi, les journalistes étaient à l’affût. Qui les a informés ? Ceci prouve tout simplement que c’est une cabale. On m’a piégé », poursuit-il.

« Je suis déçu et je me sens délaissé »

« J’ai fait 45 ans de carrière musicale et tout le monde est unanime que je suis le meilleur parolier du Sénégal. Alors comment une personne comme moi peut-il être un escroc ? Quelqu’un qui blanchit des capitaux ? C’est insensé. Je suis déçu et je me sens délaissé car pour tout ce que j’ai fait pour la musique sénégalaise je méritais mieux. Mais je considère toute cette histoire comme une volonté divine. C’est mon destin et je l’accepte. Peut-être s’il n’y avait pas cette affaire sûrement, je serais déjà mort et enterré », a réagi le chanteur.

source:IGFM

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.