Taximan tué à Thiès : Une nouvelle piste “blanchit” la fille suspectée

0 207

Du nouveau dans l’affaire du taximan tué, dimanche dernier, à Thiès à Keur Dago (quartier Silmang) alors qu’il tentait de violer sa cliente. Les parents du défunt, qui décèlent plusieurs zones d’ombre dans cette affaire, signalent que la fille n’a pas tué Abdou Lahat Sokhna.

“Lorsque j’ai examiné la dépouille de mon neveu Abdou Lahat, j’ai constaté qu’il a perdu toutes ses dents. Ce qui porte à croire qu’il a été sauvagement violenté”, a déclaré l’oncle du défunt, Ibrahima Sokhna, dans des propos rapportés par L’Observateur.

À son avis, la jeune fille ne pouvait avoir le dessus sur son neveu qui est plus corpulent qu’elle pour lui arracher toutes ses dents. Il soutient que son neveu a été poignardé entre la poitrine et l’abdomen et il faut être un vrai tueur pour viser un point mortel aussi stratégique dans le corps humain.

L’oncle d’ajouter : “Abdou Lahat a été tué certainement dans son taxi où le sang est visible en abondance sur le siège du chauffeur et sur le pare-brise. Il a reçu des coups qui ont perforé son œil et cassé son arcade sourcilière. Je demeure convaincu que mon neveu n’a pas été tué par la fille que je trouver sereine.”

Quid du viol ? L’oncle du défunt se demande comment le taximan peut violer la fille alors qu’il était assis sur le siège du chauffeur. Par conséquent, l’oncle soutient mordicus que la fille connait les meurtriers de son neveu pour avoir été avec lui.

Ibrahima Sokhna, qui soutient être le dernier à communiquer avec son neveu avant son assassinat, trouve aussi insensés les arguments du père de la fille. Pour le moment, la fille suspectée d’avoir tué le taximan est en garde à vue à la gendarmerie de Tivaouane.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.