Suppression du poste de PM-Pr Ngouda Mboup : « Cela installe un régime de confusion des pouvoirs »

0 55

Le Professeur de Droit Ngouda  Mboup a été ce vendredi l’invité de RFM  matin.Turbine qui lui aura permis  de porter un regard lucide sur  la suppression du poste de PM. Une  option qui selon lui, installe un régime de confusion des pouvoirs.

Invité à l’émission Rfm matin, le professeur Ngouda Mboup a porté un regard lucide sur le projet de révision Constitutionnelle pour la suppression du poste de Premier Ministre. Selon lui, l’Assemblée Nationale peut bien voter ce projet de loi portant suppression du poste de PM mais  ce sera compliqué. Il poursuit que cette décision va impacter sur le mode de scrutin présidentiel. »Les articles 42 et 52 renforcent les pouvoirs du Chef de l’Etat qui devient omniprésent ». Pour le professeur de Droit, la suppression du poste de Pm installe un régime de confusion des pouvoirs. Et pour étayer son argumentaire, il indique que l’assemblée nationale ne pourrait ni censurer le pouvoir encore moins le faire tomber en cas d’adversité. Concernant le Premier Ministre, il déclare qu’il est investi de la confiance de l’assemblée par sa déclaration de politique générale. La suppression de son poste  réduit drastiquement les pouvoirs de l’Institution parlementaire. Le Chef de l’Etat concentre de facto tous les pouvoirs  et l’article 52 lui permet de dissoudre l’assemblée nationale, précise-t-il. Selon M Mboup, le poste de Premier Ministre constitue une barrière et un bouclier pour le Chef de l’Etat et donc sa suppression l’expose de facto. Quant à l’opposition, il affirme qu’elle est en crise latente et apparente du fait de son manque d’homogénéité.

Assane SEYE-Senegal7


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.