Retour des «bannis» au Ps : Tanor doit aller à Canossa

0 27

Aussitôt, après la présidentielle remportée par la coalition Benno Bokk Yakaar, le parti socialiste a tenu son premier bureau politique d’après élection. Lors de la rencontre, Ousmane Tanor Dieng et Cie, déclarant qu’ils vont toujours rester dans Benno, ont également lancé un appel aux retrouvailles de la grande famille socialiste. Notamment, le retour des «bannis» ou «exclus» : Khalifa Sall, Bamba Fall, Barthélemy Dias, Aissata Tall Sall entre autres. Au moment où la mayonnaise commence à prendre forme, avec le «OUI» de Bamba…, Ousmane Tanor Dieng accusé d’être à l’origine de cette situation, doit demander pardon à ces derniers. C’est-à-dire, s’excuser ne vient pas à s’abaisser mais à reconnaître son erreur, d’un mal déjà fait.

Bamba le grand retour…

Après s’être exilé dans le néant des mois durant, Bamba Fall, le maire de la Médina a répondu favorablement à la main tendue par ses frères de la maison mère du Parti socialiste. Ainsi, lors d’une rencontre, Bamba Fall a scellé ses retrouvailles avec Ousmane Tanor Dieng.

«Je n’ai jamais quitté le parti. Moi, je suis dans le parti et j’y retournerai. Ensemble, nous montrons à tout le monde qu’on a le plus grand parti du Sénégal. Le seul problème que j’avais, c’est que le Parti socialiste doit obligatoirement participer à toutes les élections nationales. Le Parti socialiste doit être à la tête d’une coalition pour chaque élection, c’est possible. Donc, je pense que tout le monde l’a compris maintenant», avait déclaré le maire de la médina Bamba Fall.

Cette déclaration faite suite à l’annonce de son retour au parti socialiste dont il a été exclu du bureau politique en même temps que Khalifa Sall, Barthélémy Dias et Aïssata Tall Sall.

Bamba déblaie le chemin à Khalifa

Khalifa Sall retournera au Parti socialiste, dès qu’il quittera la prison». La révélation est de Bamba Fall qui indique que c’est l’ancien maire de Dakar qui le lui a confié. «Khalifa nous a dit que personne ne peut l’exclure du Ps. S’il sort de prison, il ira directement au Parti socialiste », a déclaré récemment le maire de la Médina.

Sur la question de savoir si Khalifa pourrait être le candidat du Ps en 2024, il répond: « Bien sûr que si. On ne peut pas insulter l’avenir. En 2024, personne ne sait qui sera là. Et en ce moment-là, on peut avoir des camarades qui pourraient être plus aptes à être candidats. Mais Khalifa reste un bon candidat».

Toujours sur son retour au parti socialiste, Bamba Fall reste ferme : « Je ne parle même pas de retour, parce que je n’ai jamais quitté. Je suis né politiquement au Parti socialiste, j’ai grandi là-bas et j’y resterai. Légalement, on n’a jamais été exclu ; on l’a entendu par voie de presse. Et je pense qu’une voie de presse ne peut exclure un militant de plus de 30 ans. Au Parti socialiste, il y a un processus d’exclusion. Ce processus, on ne la jamais fait».Publicité

Publicité

Tanor doit demander pardon…

«S’excuser ne vient pas à s’abaisser mais à reconnaitre son erreur, d’un mal déjà fait… C’est tout à son honneur de sa fierté dans la dignité… », dit-on souvent. C’est à cela que l’actuel patron du parti socialiste doit se soumettre. Et cela va davantage le grandir, car il est accusé à tort où à raison d’être à l’origine de l’empoissonnement de Khalifa Sall, Bamba et également à l’origine de leur exclusion du parti socialiste.

Des socialistes avaient appeler à un large front pour faire barrage à l’entreprise de «suicide» du Parti socialiste orchestrée par Macky Sall et exécutée par Ousmane Tanor Dieng».

…La coordination de France accuse Tanor

Aussitôt après l’exclusion de la bande à Khalifa Sall, la coordination des socialistes de France avait dénoncé avec fermeté à travers un communiqué : «la tentative de liquidation» par Ousmane Tanor Dieng de leurs camarades de parti Khalifa Ababacar Sall, Aissata Tall Sall et autres.

«Nous, Socialistes de France condamnons avec la dernière énergie la tentative de liquidation par Ousmane Tanor Dieng Secrétaire général du PS, des Camarades Khalifa Ababacar Sall, Aissata Tall Sall et de plusieurs autres leaders du parti opposés à sa ligne alimentaire, suiviste et servile au service de Macky Sall et de son parti l’Apr. La gestion clanique et calamiteuse du parti par Ousmane Tanor Dieng, son non-respect des textes et des instances qui nous régissent, son souci permanent de gérer son unique carrière et de préserver ses privilèges ont plongé le Parti Socialiste dans une crise sans précédent», avaient déclaré les membres de la coordination Ps de France.

«Depuis des décennies Ousmane Tanor Dieng a froidement liquidé des générations de leaders du Parti Socialiste, dont Moustapha Niass, Djibo Leiti Ka, Mamadou Diop et tant d’autres camarades de premier plan.

Aujourd’hui, après avoir comploté et livré des camarades, dont le Député Maire de Dakar Khalifa Ababacar Sall Secrétaire chargé de la vie politique du PS injustement accusé et détenu depuis des mois dans les geôles du régime de l’apprenti despote Macky Sall, il est évident qu’ils sont en intelligence pour tuer tout espoir d’alternance socialiste. Nous, Socialistes de la Coordination Ps de France appelons tous les Camarades à réaliser un rassemblement le plus large possible pour faire barrage à l’entreprise de «suicide» du Parti socialiste orchestrée par Macky Sall et exécutée par Ousmane Tanor Dieng », avaient-t-ils ajouté .

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.