RÉSUMÉ DE L’ACTUALITÉ

24

A la Une : Voulant éviter une polémique sur le 3eme mandat au Sénégal, Macky Sall en crée une autre par son « ni oui ni non » ; Babacar Diagne envoie le personnel de la Sen Tv en chômage technique ; Mamadou Lamine Diallo : « le dialogue national coûte 10 millions par jour »

1-Discours de fin d’année et entretien avec la presse : Macky dans le verbe. Face aux journalistes, le Président de la république du Sénégal s’est prononcé sur le 3eme mandat, et il refuse de dire « oui ou non ». Macky justifie sa position par le risque d’éclatement de son attelage gouvernemental. Il a aussi fait des annonces concernant le démarrage de la brigade contre l’insalubrité, la reprise du rail, et la construction du stade olympique en janvier. Le patron de l’Apr dit qu’il n’a pas de dauphin, et qu’il ne reviendra pas sur la suppression du poste de premier ministre

2-Alioune Badara Cissé Médiateur reçoit les activistes de Nio lank, nio bagn : Abc assume sa position sur le droit constitutionnel qui consacre la marche au Sénégal. En acceptant de recevoir en audience les jeunes du collectif Nio lank ce jeudi, Abc reste cohérent sur sa démarche exprimée la semaine dernière

3-L’autoroute à péage victime d’un bug hier : Le système de péage sur l’autoroute était en panne quelques hier. Tous les véhicules qui empruntent l’autoroute à péage étaient obligés de se garer, le moteur éteint en attendant que le problème soit résolu. Selon le reporter de Dakaractu, les usagers de l’autoroute à péage étaient dans le désarroi vu qu’il n’y a pas d’autres sorties sur l’autoroute. Après avoir pris leur mal en patience, ils ont tous dénoncé les multiples dysfonctionnements constatés sur l’autoroute à péage.

4-Pour non-respect de la diffusion de publicités concernant les produits éclaircissants, le CNRA coupe le signal de la Sen Tv : Bougane se fâche et envoie le personnel en chômage technique. Le Synpics va rencontrer le président du Cnra ce jeudi et le Conseil des patrons de presse prend acte

5-Mamadou Lamine Diallo : « le dialogue national coute 10 millions par jour » : Selon le député, « les fonds politiques de Macky Sall budgétisés augmentent de 800 millions environ en 2020. Parions que c’est pour financer le dialogue national pour trois mois. L’objectif caché de cet exercice couteux de 10 millions par jour, soit l’argent de pauvres sénégalais, est de coopter les soit disant opposants dans le projet d’émirat gazier ».

6-Un talibé entre la vie et la mort : Un talibé de 07 ans, pensionnaire du daara de Thierno Alfa de Dodji, une localité distante de 30 km à l’Est de Linguère a été mordu au visage par un chien. L’attaque a eu lieu hier mardi 31 décembre vers 15 heures. L’enfant serait dans un piteux état selon une source bien informée. Le chien a été abattu par les populations et des prélèvements ont été effectués par les services des vétérinaires de Linguère pour voir l’état de santé de l’animal. La tête du chien a été acheminée à Dakar dans un institut de la place pour examen. Mais déjà beaucoup de personnes contactées à Dodji soupçonnent que l’animal serait enragé.

7-Les enseignants du Supérieur menacent d’invalider l’année scolaire au Sénégal et révèlent que Macky Sall est victime d’intox : « Le Chef de l’Etat est victime d’intox » de la part d’un ministère dépassé par les évènements et qui lui laisse croire que les enseignants du Supérieur demandent une augmentation de salaires. « Il n’en est rien. Si le Sudes/ESR a déposé une plateforme revendicative sur la table du gouvernement, c’est parce que le système public d’enseignement supérieur connaît des difficultés structurelles qu’il est urgent de résoudre. Autrement, l’année universitaire risque de ne pouvoir être validée pour des raisons techniques », mentionne un communiqué de presse repris par Emedia.

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.