RÉSOLUTION DU 17 AOÛT 2019

0 36

Sur convocation du Président Cheikh Tidiane, la FNCL s’est réunie en séance hebdomadaire, ce Samedi 17 Aout 2019 à la Permanence Oumar Lamine Badji, situé sis VDN (Voir PV et feuilles de présence).
Constatant l’absence injustifiée du Président Cheikh Tidiane Seck à cette rencontre et, conformément aux décisions et engagements pris lors de nos deux dernières réunions en date du 25 Juillet et 06 Aout 2019, tenues à la permanence du Parti,
Considérant l’ineffectivité des mesures et dispositions à prendre pour la tenue des rencontres avec le MEEL, L’UJTL, le Groupe Parlementaire et les mouvements de soutien initialement prévue pour le 17 Aout 2019 à la permanence du Parti ;
Appréciant la décision administrative N° 0077/SGN/PDS/2019 portant remaniement du Secrétariat Exécutif National du Parti, conformément aux articles 21 à 24 des statuts et Règlement Intérieur du Parti ;
La FNCL félicite et remercie le Frère SGN, Maître Abdoulaye pour avoir su décoder l’aspiration profonde de la majorité des militants, redonner un nouveau souffle au Parti et ouvrir de nouvelles perspectives politiques dans le cadre de la reconquête du pouvoir au Sénégal.
La FNCL salue la clairvoyance qui sous – tend le réaménagement du SEN du Parti dans un contexte d’évolution et de transformation du champ politique et, apprécie à juste valeur, la belle promotion de cadres, militants et responsables, ayant fait montre d’une grande témérité et prouvé de leur engagement sans failles dans l’exercice et la défense des intérêts du Parti.
La FNCL adhère et soutient sans réserve aucune, la décision de réorganisation des instances et du SEN pour faire de notre parti, un appareil moderne, attractif, conquérant et capable de porter les nouveaux défis et exigences politiques de l’évolution du monde.
Appréciant la sortie malheureuse et regrettable du Président Cheikh Tidiane SECK sur sa page Facebook le 08 Aout 2019 à 8H09 mn, rejetant la décision administrative du SGN Me Abdoulaye WADE, la FNCL se démarque de cette position qui n’engage que son auteur et, prend acte de sa démission au poste de SGNA chargé des cadres.
La FNCL désapprouve les récurrentes attitudes solitaires, irresponsables et lâches du Président Cheikh Tidiane Seck, visant à contester sans base légale, les prérogatives et dispositions des statuts et règlement intérieur du Parti et, vouloir défier l’autorité du Frère SGN Maître Abdoulaye Wade.
La FNCL dans son entièreté et à l’unanimité de ses membres, récuse le Frère Cheikh Tidiane Seck, comme Président et considère qu’il n’est plus apte et digne de confiance pour conduire les destinées de ladite structure. Par conséquent, la FNCL demande au Frère SGN du PDS de prendre toutes les dispositions statuaires et réglementaires pour la nomination d’un nouveau Président, ainsi qu’un nouveau Secrétaire Général des cadres, suite à la vacance sans motif du poste, en vue de poursuivre les activités de la structure des cadres.
La FNCL renouvelle sa confiance et sa disponibilité totale au Frère SGN, réaffirme son engagement à sévir comme boucliers contre toute forme de sabordage des intérêts du Parti et de velléité de bradage du patrimoine qu’est le PDS et, invite le Président Wade à poursuivre sans relâche les réformes engagées, seul gage d’un parti d’avenir, alternatif et à même d’abréger la souffrance des Sénégalais.
La FNCL condamne et dénonce avec véhémence les démissions théâtrales et programmées via la presse de responsables du Parti, sur fond d’instrumentalisation, de calomnie, de diffamation et de mensonge, visant à spolier l’image du Parti et de son fonctionnement, invite le Frère SGN à en prendre acte et y tirer toutes les conséquences, par leur remplacement pur et simple du SEN.
La FNCL unie et solidaire au Frère SGN pour un bon fonctionnement du Parti, n’hésitera jamais de s’ériger en sentinelles de protection contre toute forme de défiance de l’autorité du SGN Maître Abdoulaye Wade, en tout lieu et en toutes circonstances, pour faire face à tous ceux qui rament à contrecourant des intérêts du parti sous le fallacieux prétexte d’un Dialogue National que lui seul, a les prérogatives de décider.
Appréciant le comportement digne, empreint de noblesse du Frère KARIM WADE face à l’acharnement du Régime de Macky Sall qui, ne se gêne point d’abuser de la puissance publique, de l’appareil d’Etat, de la manipulation de la justice contre un adversaire, la FNCL lui réaffirme sa confiance, sa solidarité et sa fraternité militantes, exige la levée des contraintes liées à son retour et la révision de son procès, en vue de sa réhabilitation sans condition aucune.

Fédération Nationale des Cadres Libéraux (FNCL)

Fait à Dakar le 17 Aout 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.