Réouverture du trafic aérien : Le Sénégal est prêt

34

Après quatre mois de fermeture de son espace aérien, le pays s’ouvre encore au monde, ce 15 juillet. La reprise des vols internationaux survient au moment où le Sénégal est exclu de la liste des 15 pays africains dont les citoyens peuvent librement se rendre dans l’Union européenne. Mais des négociations ont été entamées par les deux parties, après que le gouvernement sénégalais a menacé d’appliquer la réciprocité aux pays qui fermeraient leur espace aérien au Sénégal. L’UE est un important marché pour la compagnie nationale Air Sénégal en raison d’une forte présence de la diaspora sénégalaise en France, en Italie, en Espagne, etc. De son côté, Air France prépare la reprise des vols sur Dakar avec 50% de ses capacités jusqu’en septembre et 60% des sièges vendus à partir d’octobre
En mai dernier, le ministre du Tourisme et des Transports aériens, Alioune Sarr, a estimé qu’à cause de la fermeture des voies aériennes en raison de la pandémie de coronavirus, Air Sénégal avait subi des pertes de quelque 20 milliards de francs CFA, en moins de trois mois, rappelle l’Aps.
La première compagnie à fouler le tarmac de l’AIBD est Air Algérie attendue à Dakar ce 15 juillet à partir de 00 h. Ensuite, Air France et Air Sénégal décolleront de Dakar vers Paris Charles de Gaulle, respectivement à 12h et 14h. Air Cote d’ivoire, Transair (vol intérieur), Ethipoian Airlaines et Iberia mettront fin au ballet du premier jour de reprise du trafic aérien au Sénégal.

Source Sencafeactu

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.