Remaniement au Pds : Oumar Sarr perd son poste de coordonnateur national

0 23

Oumar Sarr n’est plus le coordonnateur du Pds. Le poste qu’il occupait vient d’être supprimé, à la faveur d’un vaste chamboulement portant, essentiellement, sur la nomination d’un Secrétariat général national.

Omar Sarr n’est plus le numéro 2  du Parti démocratique sénégalais. Ainsi en a décidé Me Abdoulaye Wade. Le top management de cette formation politique vient d’être chamboulé à la faveur de la nomination d’un nouveau Secrétariat général national.

Le communiqué informant de cette mesure explique  que « face aux nouveaux enjeux et défis auxquels » le Pds « est confronté, il était devenu nécessaire de remanier le Secrétariat national qui n’avait pas été renouvelé depuis 2014, pour prendre en charge les mutations et les nouveaux changements ».

Ainsi, les membres du précédent Secrétariat national sont remerciés « pour leur engagement et leur militantisme pour le triomphe du parti ».

Cette nouvelle direction se veut « plus large,  plus dynamique et plus proche » de la base. Cela, pour mieux s’adapter « aux réalités politiques » du pays et permettre une plus rapide reconquête du pouvoir.

« Ce renouvellement du Secrétariat national s’opère sous le signe de l’ouverture et de l’innovation exigées par le contexte politique national et international », ajoute le communiqué.

« En effet, des changements majeurs sont apportés avec la nomination de plusieurs secrétaires généraux nationaux adjoints qui auront en charge la coordination des activités du parti et me rendront compte directement. Les secrétaires nationaux de domaines sont maintenus, mais sont renforcés par des adjoints », déclare le texte.

Pour finir, le Parti démocratique sénégalais annonce la tenue d’une tournée nationale, en vue de mieux préparer les prochaines locales et la présidentielle de 2024. Cette tournée vise aussi à organiser des opérations de placement de cartes, dans la perspective du congrès de renouvellement des instances.

Oumar Sarr était dans le collimateur du pape du Sopi, depuis qu’il a décidé de participer au dialogue national initié par Macky Sall, sans l’aval de son mentor

source igfm

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.