Recalés à la présidentielle : Karim Wade et Khalifa Sall édifiés par la Cedeao ce mercredi

0 77

L’invalidation de sa candidature à la présidentielle par le Conseil constitutionnel avait poussé Karim Wade à saisir la Cour de justice de la Cedeao qui se trouve à Abuja, au Nigeria. Selon Walf Quotidien, l’affaire sera évoquée, ce mercredi 20 février 2019, par la Cedeao qui rendra son verdict aussitôt après.

Mieux, ses avocats sont convoqués, à partir de 10 heures, pour plaider devant la Cour. Ce 20 février est aussi un jour décisif attendu pour Khalifa Sall, car la Cour de justice de la Cedeao évoque son recours en tant que candidat recalé de Taxawu Senegaal à la présidentielle par le Conseil constitutionnel.

Selon Enquête, ses avocats souhaitent son inscription sur les listes électorales, le report de l’élection du 24 février et la mise en place d’un organe indépendant pour organiser une élection démocratique et transparente.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.