Quand le dénigrement et la diabolisation par les faucons du palais constituent le seul argumentaire face aux interpellations du Président Ousmane SONKO.

0 140

La récente sortie du Président Ousmane SONKO sur ce qu’il convient d’appeler le scandale du fer (après l’affaire du PETRO-TIM, le rapport de l’IGE, le coût du TER, l’affaire du titre foncier 1451/R et bien d’autres scandales), a pris encore une fois une tournure non moins déconcertante pour le camp du pouvoir.

Il est important de rappeler que notre pays est dans une situation économique catastrophique. Classé 25ème pays le plus pauvre au monde, avec 46,7% de taux de pauvreté selon les dernières estimations de l’ANSD couvrant la période 2010-2011, un taux de chômage de plus de 30% des jeunes actifs (20-30 ans) en nette progression selon le rapport ANSD 2019 sur la SES 2016 où les femmes sont de plus en plus fragilisées, l’éducation pour tous qui devient une utopie avec des milliers d’élèves encore sous abris provisoires et les enseignants aux salaires dérisoires, par manque d’infrastructures nos hôpitaux sont devenus de véritables mouroirs.

À contrario, les dépenses publiques inutiles sont en nette hausse (CESE, HCCT…) de même que le train de vie dispendieux de l’état (véhicules à coup de milliards, notes téléphoniques aux montants insolents), la recrudescence des accidents sur nos routes avec une passivité inquiétante des pouvoirs publics, l’appareil judiciaire se sert de moyens de pression pour contrôler et neutraliser ses adversaires.

Au regard de ce constat effarant, il est de notre responsabilité d’informer et d’alerter les sénégalais.

Ce que vous qualifiez de grand déballage et qui a déclenché toute cette cacophonie hystérique, n’est que pure distraction dont la volonté manifeste est de dissimuler la réalité aux sénégalais, pour qui rappelons le, vous n’éprouvez qu’un sentiment de mépris.

Vous attaquez, calomniez le Président SONKO qui est devenu un réel bouc émissaire, car cela vous permet de ne pas répondre aux affaires scandaleuses qui se trament sur le dos du peuple qui vous a élu. Quand vous négociez des contrats sur nos ressources, l’Etat devrait penser aux intérêts de la Nation.

Tout ce que le Président SONKO a dévoilé est irréfutable, sinon vous l’auriez mis hors d’état de nuire à vos intérêts.

Petite Mimi du fond du gouffre où tu as sombré depuis ta déchéance à la primature, tu t’accroches aux boutons de manchettes de l’honorable député Ousmane SONKO pour te relever.

Le Président SONKO est une lanterne qui guide son peuple. Il apporte sa noble contribution à la bonne gestion de nos ressources et pour la bonne gouvernance de ce pays qu’il chérit tant, ce qui trouble bien sûr les pilleurs de la République.

Hah, venons-en à cette maladie mentale incurable qui serait plutôt logée au palais que sa majesté a fini par privatiser et “SALLI”. 

La folie s’est incrustée dans les murs de benno qui sont même hantés dans leur sommeil par Sonko. Yodé Sonko mingui niow, Yodé Sonko mingui niow!!!

Une démence collective ou une phobie de SONKO?

Il a pour mission d’informer et d’alerter ses concitoyens face aux criminels économiques Ennemis de la Nation. Comprenez définitivement que le Président Sonko ne se rabaissera jamais à votre niveau de commérages et de palabres.

Votre mentor, « le roi » Macky demeure son seul interlocuteur.

Le Président Sonko exerce parfaitement la mission qui lui a été confiée par le peuple sénégalais qu’il représente et compte servir dignement.

Son seul tort, est un amour indéfectible pour sa patrie.

Concernant les 94 milliards, le Président Sonko n’a plus rien à justifier. Une plainte a été déposée sur la table du procureur, sans suite, aujourd’hui le juge d’instruction est saisi et il attend toujours d’être entendu. Mieux jusqu’ici la seule plainte qui existe dans ce dossier c’est celle du Président Sonko.

La récréation est terminée et le peuple qui assez avalé de couleuvres commence à comprendre.

Nous avons foi en notre pays et en la maturité des citoyens sénégalais, nous avons la confiance et le respect des femmes, l’espoir des jeunes, et de tous ceux qui ont ‘’l’envie et le désir’’ d’un SÉNÉGAL NOUVEAU.

 #JogJotna

Laisser un commentaire