Procès faux billets: Le procureur requiert deux ans dont 8 mois ferme contre Thione Seck

0 77
Accusés de d’association de  malfaiteurs,  tentative d’escroquerie,  blanchiment de capitaux, et falsifications ou altérations de signe monétaire, le musicien Thione Ballago Seck et son coaccusé Alay Cissé ont fait face au juge du tribunal correctionnel de Dakar ce jeudi.
A  la barre, le leader du Raam Daan s’est présenté en victime : “Ça fait plus de 45 ans que je compose de la musique pour sensibiliser. Je ne comprends et je ne comprendrai jamais même dans ma tombe pourquoi on m’a amené  là.  On m’a  bluffé, on m’a marabouté, on a failli gâcher la carrière de mon fils puis on a emporté mes 85 millions. Et là où je vous parle, j’avale 14 médicaments par jour à cause de mon emprisonnement”.  
Il rembobine : “On m’a proposé une tournée européenne de 105 dates. Et c’est un  monsieur qui se nomme Joachim Cissé qui m’a apporté ce sac d’argent”.
Il ajoute: “Je n’avais jamais pensé qu’un jour je serai devant un juge. Je respecte les gendarmes mais ils n’ont pas dit la vérité.  Et quand ils  sont venus, “dama tiite ba tokk si sac bi”. 
De son côté,  Alay Djité, le coaccusé de Thione a dit n’avoir rencontré Thione que deux fois. “La première fois j’étais avec un courtier pour des appartements  à louer. La deuxième fois, c’était le jour de mon arrestation quand on m’a conduit chez lui pour me demander si je le connaissais”.  
Poursuivant son récit,  il explique : “C’est après qu’ ils m’ont amené dans mes deux appartements situés à la Cité Mixta et à Castors où ils ont trouvé un atelier de film ainsi qu’une photocopieuse de marque Hp. Je n’ai jamais fabriqué de faux billets et je ne sais pas comment on le fait”.
De son coté, Me Mbaye Sall, avocat de la Bceao qui s’est constituée partie civile, rappelle que les éléments de renseignement ont eu vent d’une vaste réseau de traque de faux billets. Il révèle : “On a vu Thione Seck avec un sac noir à bord d’un véhicule blanc rencontrer Alay Djité. Et quand on a appréhendé Alay Djiité, on trouvé des faux billets de banque dans sa voiture. Et notre perquisition chez Alay Djité nous a permis de recouper  beaucoup de faux billets d’euros”.  Et d’ajouter  : ” le numero de Thione a été retrouvé dans le téléphone de Alay Djité et ils ont un ami commun, Seydou Sakho”.
selon Dakar Matin, la robe demande au juge de condamner les deux prévenus pour association de malfaiteurs et détention de faux billets de banque.
Du coté du ministère public, on demande la disqualification des faits de blanchiment de capitaux, et falsification ou alteraration de signe monetaire, escroquerie et association de malfaiteurs et le condamner à 2 ans dont 8 mois ferme pour détention de faux billets. Et pour Alay, le procureur demande une condamnation à 5 ans de prison ferme.  
Pour sa part  Me Bamba Cissé, avocat de la défense a soutenu que cette affaire s’est finalement montrée ridicule. “Au début, on nous parlait de 42 milliards alors que c’est 42 blocs  de papiers. Ce qui veut dire qu’on l’a traîné dans la boue pour du papier”,  tonne t-il. Avant de demander la relaxe pure et simple et la restitution de ses 27 millions retenus dans la scellée. 
Le tribunal a renvoyé l’affaire en délibéré au 23 mai.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.