Nos misères

158

Elle est capricieuse, la vie ! Comme ce salaud de Covid-19 peut changer des existences et nous mettre dans la tourmente. On ne parle plus des galipettes extraconjugales ni des difficultés que nous impose le couvre-feu, lequel oblige des familles à se cloitrer à domicile pour fuir le méchant virus. Favorisant une dangereuse promiscuité.

On a encore plus peur quand on nous parle d’une probable possibilité de confinement total, lequel pourrait signer la vie de certains secteurs de la vie sociale. Ce, à l’instar de celui des prostituées.

Ah, bien sûr, celles qui pataugent dans le luxe ou la luxure ont pu contourner l’interdit, recevant à domicile le jour. Celles qui tapinent au coin des rues étant dans le désespoir. Juste pour dire qu’en cette période de disette où l’on est privé des câlins de la maitresse, y en a qui prennent leurs aises.

Comme ce roi de Thaïlande, le veinard !, qui s’est confiné dans un hôtel de luxe en Allemagne avec 21 demoiselles. Le vieil homme doit avoir beaucoup plus de ressources que nous autres sahéliens. Pendant ce temps, son royaume vient d’enregistrer 1245 cas positifs au coronavirus. il faut bien qu’il vive pour pouvoir régenter son domaine.

Chez nous où les légitimes ont repris leur droit, c’est l’histoire d’un faux médecin qui fait débat. Bien entendu, ce n’est pas la première fois qu’un tel fait se produit. Un arracheur de dents a eu à faire des misères. Sauf que ce fameux Bathie, n’est pas n’importe qui. il fait partie des cadres du parti au pouvoir. il était devenu si populaire qu’il était le chouchou de certaines télévisions. Bon samaritain, il organisait même des consultations gratuites.

Peut-être avec d’autres faux praticiens. Avoir réussi à passer sous les mailles de l’ordre des médecins en plus de faire un bras d’honneur à des autorités dont le ministre de la Santé. Cet homme -là, est un génie ! Chapeau bas Bathie, un coup de sabot à nos autorités si brillantissimes.

DAKAR MATIN

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.