Niasse solde ses comptes avec les Sénégalais: « personne ne peut dicter à l’Assemblée nationale ce qu’elle doit faire »

75

Depuis la 12e Législature, l’Assemblée nationale est souvent la cible de critiques acerbes venant des Sénégalais. Ce mercredi lors de l’ouverture de la Session unique extraordinaire, son président Moustapha Niasse a tenu à solder ses comptes avec les détracteurs de la deuxième institution du pays. Selon lui, ce ne sont pas aux uns et aux autres de dire à l’Assemblée nationale de poser tel ou tel acte

Face aux multiples sollicitations de l’Assemblée nationale sur des questions d’ordre sociétale, le président Moustapha Niasse est monté au créneau hier, mercredi 14 octobre, lors de l’ouverture de la première session Ordinaire Unique 2020-2021 de l’Assemblée nationale, pour recadrer le débat. Selon lui, « l’Assemblée nationale sait ce qu’elle doit faire, elle le fera quand elle devra le faire, et personne ne lui dictera ce qu’elle fait et ce qu’elle doit faire».
dakar matin

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.