Moussa Taye : « Khalifa Sall n’a besoin ni de grâce ni d’amnistie »

0 130

Dans un entretien avec Jeune Afrique, le président Macky Sall déclare qu’il envisage d’Amnistier Khalifa Sall et Karim Wade s’il est réélu en 21019. Une nouvelle qui n’a pas été appréciée par les partisans de l’ex-maire de Dakar.

« Nous n’accordons aucun crédit aux propos de Macky Sall. Cette déclaration est la preuve que c’est lui-même qui est au début et à la fin de ce procès politique. Pour notre part, nous considérons que Khalifa Sall est toujours innocent, et qu’il n’a besoin ni de grâce ni d’amnistie », a répondu Moussa Taye, joint par nos confrères de  Seneweb.

Conseiller politique de l’ex maire de Dakar, M. Taye estime que cette volonté du chef de l’Etat prouve que c’est lui-même qui est l’instigateur de ce ‘‘procès politique’’. Mais, précise-t-il: «Nous ne souhaitons pas qu’il soit réélu et nous travaillons fermement à son départ du pouvoir. On ne veut pas de grâce ni d’amnistie ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.