Mosquée de Bayonne : l’homme voulait «venger l’incendie de Notre-Dame»

0 61

 On en sait plus sur le profil et les motivations de l’homme qui a tenté de mettre le feu à la mosquée de Bayonne et qui s’en est pris lundi soir à deux fidèles. Blessés par balle, leurs jours ne sont plus en danger, a assuré le procureur de la République de Bayonne, mardi en fin d’après-midi. Il est aussi revenu sur l’audition du mis en cause.

Face aux enquêteurs de police ce mardi, Claude Sinké conteste avoir eu la volonté de tuer quiconque. Lors de son audition, l’octogénaire affirme même avoir fait plusieurs repérages afin de mettre le feu à la mosquée à un moment où le bâtiment est très peu occupé. Dérangé dans ses plans, il aurait donc tiré sur deux fidèles sans préméditation.

L’homme qui semble psychologiquement instable est en revanche passé aux aveux sur les raisons de sa tentative de mettre le feu à la mosquée.

« Il explique son geste par la volonté de venger la destruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris en affirmant que l’incendie de cet édifice a été provoqué par des membres de la communauté musulmane », a déclaré Marc Mariée, procureur de la République de Bayonne

C’est désormais un médecin psychiatre qui devra se prononcer sur la responsabilité pénale de Claude Sinké. Lors d’une perquisition à son domicile,  plusieurs armes et munitions ont été retrouvées parmi lesquelles un fusil à pompe de calibre 16.Auteur : Rfi

Laisser un commentaire