Ménage au Palais : Macky balaye tous ses ministres Conseillers

0 427

Senegal’s newly elected President Macky Sall (front) arrives at the presidential palace after his inauguration in Dakar April 2, 2012. Sall took his oath as president of the West African country on Monday under the gaze of regional leaders due to hold emergency talks later on the crisis in neighbouring Mali. The ex-prime minister won nearly 66 percent in last month’s run-off vote to defeat incumbent Abdoulaye Wade, his former mentor, in a tense election that nevertheless reinforced Senegal’s credentials as the most stable democracy in mainland West Africa. REUTERS/Joe Penney (SENEGAL – Tags: POLITICS PROFILE ELECTIONS)

Un ministre Conseiller au Sénégal, c’est presque un titre honorifique. Et bonjour les privilèges de toutes natures. Salaire mirobolant, voiture de fonction, compte bancaire, passeport diplomatique. Et tout ça à ne rien faire.

Le Sénégal reste une exception  aux règles de nomination   de personnalité à des postes à ne rien faire. Et c’est bien le cas du nombre pléthorique de ministres Conseillers ressemblant à une armée mexicaine au sein de la Présidence de la République. Ainsi, pour mettre en branle sa nouvelle politique d’austérité sur le plan de ses hommes, le Chef de l’Etat Macky Sall a vite fait de faire le ménage au Palais de la République. En effet, tous les ministres Conseillers ont été purement et simplement virés. Un ministre Conseiller d’après Serigne Mbacké Ndiaye cité par « Enquête » perçoit 2 millions de FCFA avec un véhicule de fonction et bien d’autres privilèges réservés à ce rang. Mais à y voir de près; ces ministres Conseillers ne conseillent personne car ceux parmi eux qui sont susceptibles d’expertise sont vraiment minimes. Et c’est justement pour mettre fin à tout cela que le  Chef de l’Etat a fait un bon ménage de ces ministres à ne rien faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.