Membre du Force Covid-19 : Mohamet Massamba Sèye réclame les factures à Mansour Faye

135

Le Comité de suivi du Force Covid-19 aurait demandé à Mansour Faye de lui soumettre les factures de l’achat et de la distribution de l’aide alimentaire. C’est un de ses membres, Mohamet Massamba Sèye, qui en a fait la révélation, affirmant que le ministre n’a apporté aucune réponse à cette sollicitation.

Mohamet Massamba Sèye veut voir Mansour Faye à la «barre» du Comité de suivi du Force Covid-19. Le président du Parti  pour l’émergence et le développement (Ped/Natangué) constate, en effet, que le ministre du Développement communautaire, de l’équité territoriale et sociale «tarde toujours à soumettre ses factures d’achats de denrées alimentaires» à cette structure dirigée par le Général François Ndiaye. Pourtant, souligne ce représentant des non-alignés dans un communiqué, le Général en a «formulé la demande à la date du 26 mai 2020», lors de la visite dudit Comité audit ministère à Diamniadio. M. Sèye, qui est aussi le rapporteur de la Commission résilience des populations, chargé d’auditer la distribution alimentaire, insiste que «jusqu’à ce jour le Comité n’a reçu aucun document de la part de Mansour Faye pour pouvoir procéder à son audition après plus de 3 mois de fonctionnement». C’est ainsi qu’il a décidé d’alerter sur «cette attitude qui perdure».


«Aujourd’hui, nombreux sont les Sénégalais qui attendent le résultat de l’audit du fonds de 69 milliards destinés à l’achat de vivres. Comment le ministre Mansour Faye peut-il se permettre de faire une conférence de presse pour se glorifier de ses résultats devant des Sénégalais alors que le Comité Force Covid-19 qui est chargé de valider le suivi-évaluation de l’ensemble des opérations de distribution des denrées alimentaires lui réclame ses factures d’achats de denrées alimentaires ?», s’étonne ce responsable politique des Hlm. Il estime que le Comité de suivi a la «grande responsabilité» de bien faire son travail «dans la plus grande transparence pour garantir un résultat qui reflète la réalité des dépenses de ces fonds estimés à 1 000 milliards».
Il faut souligner que M. Sèye lui-même a indiqué avoir reçu des appels du Général François Ndiaye qui a démenti ce qu’il a déclaré dans la presse. Il maintient, lui, ses déclarations.

 


Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.