Mali : Colonel Diaw, chef de la mutinerie à Kati et à Bamako

110

(Dakar) L’homme qui a mené l’opération de mutinerie au Mali (Kati et Bamako), ce mardi matin est connu. Il s’agit bien du colonel Diaw comme vous pouvez le voir sur cette image. 

Des coups de feu ont été entendus dans la ville de Kati située à environ 15 Km de Bamako et dans le camp de la Garde nationale à Tomikorobougou. La cité administrative qui abrite plusieurs ministères dans la capitale malienne a été évacuée. Des ministres auraient été arrêtés. Le personnel de l’administration publique, les banques,  les marchés et les espaces publics sont fermés.

A l’ORTM, hormis une équipe restreinte, tout le personnel serait évacué. C’est la même chose à l’assemblée nationale aussi bien qu’à la présidence de la République.

Depuis plus de deux mois, le Mali est plongé dans une crise sociopolitique qui oppose le mouvement du 5 juin-rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) au président de la République, Ibrahim Boubacar Keita

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.