Liga : les premiers mots du nouvel entraîneur du Barça

60

 Lors de sa présentation, le nouveau technicien catalan (61 ans) a promis que le Barça allait retrouver son identité.

Le beau jeu. C’est ce qu’a promis le nouvel entraîneur du FC Barcelone, Quique Setién (61 ans), nommé lundi soir. Lors de sa première conférence de presse, ce mardi au Camp Nou, le successeur d’Ernesto Valverde n’a pas attendu longtemps pour annoncer la couleur. « Partout où je suis passé, mes équipes ont toujours bien joué. Que ce soit à Lugo, à Las Palmas ou au Betis… Au Barça, je veux gagner des titres en proposant du beau jeu. […]  Pour gagner, le meilleur chemin est toujours de bien jouer. »L’ancien entraîneur du Betis Séville (2017-2019) n’a pas manqué de rappeler son admiration pour le club catalan, coleader actuel de la Liga (avec le Real Madrid) et ses joueurs. «J’ai pris beaucoup de plaisir grâce aux joueurs du Barça au cours des 12-14 dernières années. Non seulement en regardant Messi, qui est unique, mais aussi les autres. Ils sont capables d’enchaîner les prestation de très haut niveau tous les trois jours. »

« Chacun doit rester à sa place. Je suis direct, quand je vois une chose à corriger, j’essaierai de convaincre pour travailler »L’un des principaux reproches faits à son prédécesseur Ernesto Valverde est justement la perte de l’identité du Barça. Ce mardi, le nouvel entraîneur a envoyé un signe en phase avec ses déclarations, puisqu’il a décidé d’intégrer plusieurs jeunes de la Masia lors de son premier entraînement. Parmi eux, le jeune milieu de terrain Riqui Puig, rarement dans les plans de jeu de Valverde.

L’entraîneur a poursuivi en affichant sa volonté de ne pas se laisser dicter ses choix tactiques. « J’ai les idées claires, j’écoute les avis de tous mais c’est difficile de m’enlever quelque chose dont je suis convaincu. Mon idée de jeu est claire, on va tirer le meilleur rendement de chaque joueur. […] Messi est Messi, Busquets est Busquets, Piqué est Piqué, ma relation avec eux sera certainement extraordinaire mais chacun doit rester à sa place. Je suis direct, quand je vois une chose à corriger, j’essaierai de convaincre pour travailler. »

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.