L’heure de vérité pour le PSG

0 97

Après une première partie d’exercice maîtrisée, le PSG entre dans le vif du sujet avec le huitième de finale aller de la Ligue des Champions, sur la pelouse de Manchester United, mardi 12 février à 21h. Geny Sports nous livre son pronostic avec une analyse détaillée. – Publi-rédactionnel-

L’écart s’est resserré
Si lors du tirage au sort, le PSG partait largement favori face à un MU moribond, les choses ont bien changé depuis.

Manchester United– PSG : le Prono de Geny Sports

Du côté des Red Devils, José Mourinho a laissé sa place sur le banc à Ole Gunnar Solskjær, qui n’a toujours pas connu la défaite depuis sa prise de fonction (neuf victoires et un nul).

Chez les Parisiens, si la courbe des résultats n’a rien d’inquiétante malgré le dernier revers à Lyon (2-1), c’est la liste des joueurs à l’infirmerie qui peut donner de l’espoir aux Mancuniens.

Pour le déplacement à Old Trafford, le club de la capitale n’est pas sûr de pouvoir compter sur son (seul) milieu de terrain, Marco Verratti, et devra se passer de son meilleur joueur, Neymar, touché au pied et écarté des terrains pour au moins 10 semaines, ainsi que de son buteur Edinson Cavani.

Dans ces conditions, les cotes se sont considérablement resserrées. Pour cette rencontre aller, le succès de United atteint désormais le même prix que celui des Parisiens, 2,55 (N : 3,45).

Les Français n’y arrivent pas à United

Il faut dire que le passé ne plaide pas non plus en faveur des Parisiens. Aucun club français ne s’est jamais imposé dans le Théâtre des rêves. United cumule, en effet, dix succès et trois nuls dans son stade face aux écuries hexagonales.

Le PSG conserve cependant le statut de favori dans l’optique du passage en quarts de finale. La qualification parisienne est proposée à 1,40, quand celle de MU dépasse les 2,50.

De notre côté, on ne voit pas la bonne série des Mancuniens face aux clubs français s’arrêter et on décide de miser sur un match nul à Old Trafford.

Paris n’est jamais resté muet cette saison, alors que MU reste sur 16 rencontres avec au moins un but inscrit. Parier sur “les deux équipes marquent” semble donc une option raisonnable.

Côté buteurs, on mise sur le duo mancuniens Rashford-Pogba. Les deux joueurs sont en feu depuis l’arrivée de Solskjear sur le banc, avec 12 buts et sept passes décisives cumulés. L’un des deux pourrait donc encore trouver la failler face au PSG.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.