Le retour de Karim Wade est crédible, même s’il ne peut être candidat [L’analyse de Cheikh Yérim Seck]

0 94

YERIMPOST.COM Yerimpost n’est pas de ceux qui doutent de la sincérité de Karim Wade qui, dans son adresse aux Sénégalais à l’occasion de la fête de Korité, a annoncé être en route pour revenir au Sénégal. Votre blog préféré trouve cette annonce crédible. Voici pourquoi.

Condamné à six ans de prison, embastillé pendant plus de trois ans, gracié et exfiltré du Sénégal dans des conditions dignes d’un scénario de série B, Karim Wade est, sous les ors et lambris des palais de Doha, dans une prison dorée. Il n’a pas pu aller en France pour rendre visite à ses parents et à ses enfants. Dans le prolongement de la poursuite engagée contre lui au Sénégal, il est sous la menace d’un mandat d’arrêt allemand, donc européen, dans le cadre de l’affaire Fraport…

Humilié, frappé, acculé jusqu’à ces derniers retranchements par son ex-protégé Macky Sall, Karim Wade est aujourd’hui contraint, comme dans une vie de fugitif, à végéter confiné dans le minuscule émirat qatari, interdit d’esquiver le moindre mouvement, de servir toute ambition, de vivre sa vie tout court…

Une seule alternative s’offre à lui pour briser cette spirale de la déchéance: débarquer au Sénégal, au risque de retourner en prison, mener un combat politique pour faire chuter Macky Sall et recouvrer l’entièreté de ses droits.

S’il a le courage de braver la menace d’un emprisonnement en guise de contrainte par corps, suite à sa condamnation pécuniaire qu’il n’a pas honorée, Karim Wade va être pour le locataire du palais un problème absolument sans solution. S’il l’emprisonne à nouveau, Macky Sall baissera définitivement dans l’estime des citoyens et des autorités coutumières et religieuses du Sénégal. Il passera pour un méchant atavique, insupportable dans l’univers culturel sénégalais. Il lui sera humainement intenable de continuer à maintenir en prison le fils d’Abdoulaye Wade, qui lui mit le pied à l’étrier. D’autant que le symbole de la détention simultanée de Khalifa Sall et de Karim Wade est plus destructeur que la destruction.

S’il le laisse en liberté, Macky Sall fera face à un adversaire redoutable capable d’emmener loin, au cas où il est recalé, celui pour qui il fera campagne.

En tout état de cause, une fois au Sénégal, Karim Wade aura tout à gagner. Et peu à perdre, ayant déjà presque tout perdu. A l’image d’un animal traqué, poussé jusqu’au mur, il n’a plus d’autre choix que de bondir sur son poursuivant, sous l’impulsion de son instinct de survie.

Le très politique fils du trop politique Abdoulaye Wade comprend mieux que quiconque qu’il y a une carte à jouer avec le risque du retour. A y voir de près, c’est l’acceptation de son confinement au Qatar qui serait surréaliste. Le retour de Karim Wade au Sénégal est une hypothèse plus que crédible.

Cheikh Yérim Seck

L’article Le retour de Karim Wade est crédible, même s’il ne peut être candidat [L’analyse de Cheikh Yérim Seck] est apparu en premier sur YerimPost.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.