Le Nigeria douche l'Islande, l'Argentine respire encore !

0 155


À la surprise générale, une vaillante équipe du Nigeria est venue à bout d’une Islande méconnaissable (2-0) ce vendredi. Les Super Eagles s’emparent de la seconde place du groupe D de la Coupe du monde, et ont leur destin entre les pieds avant d’affronter l’Argentine.

Le Nigeria douche l'Islande, l'Argentine respire encore !
Les Argentins doivent se frotter les mains, ou l’inverse. À vrai dire, la bande à Messi ne doit pas trop savoir sur quel pied danser après la victoire nette du Nigeria face à l’Islande (2-0) ce vendredi, dans le groupe D de la Coupe du monde. Si les Vikings ne battent pas la Croatie mardi prochain (20h), l’Albiceleste devra seulement battre les Super Eagles pour se qualifier en huitièmes de finale. Mais les Africains, qui ont désormais leur destin entre les pieds, sont difficiles à jouer !

Les Nigérians se reprennent après la pause

Aujourd’hui, ce sont pourtant les insulaires qui rentraient le mieux dans cette rencontre. Au bout de six minutes de jeu, G. Sigurdsson obligeait déjà le gardien nigérian Uzoho à se coucher par deux fois, sur coup franc puis lors d’un face-à-face.
De leur côté, les Nigérians faisaient preuve d’une trop grande maladresse dans la dernière passe pour espérer inquiéter Halldorsson, qui passait une première période bien tranquille. Au retour des vestiaires, les hommes de Gernot Rohr se réunissaient dans le rond central pour une mise au point qui semblait nécessaire. Et, comme par magie, quatre minutes après la reprise, Musa donnait l’avantage aux siens après un contrôle aérien fabuleux en pleine surface (1-0, 49e) ! La rencontre était lancée.
Très vite, les Islandais se ruaient à l’attaque, mais manquaient à nouveau de précision dans le dernier geste pour mettre à mal la défense des Super Eagles, qui tenait bon. Ce sont même les Africains qui se procuraient les occasions les plus franches grâce à l’intenable Musa.

Le diable Ahmed Musa !

L’attaquant du CSKA Moscou trouvait d’abord la barre transversale, avant de dribbler Halldorsson en pleine surface pour inscrire le but du break sur l’action suivante (2-0, 75e) !
Les Nigérians célébraient déjà la victoire sur le banc, mais l’arbitre, bien aidé par la VAR, accordait un penalty aux Islandais, que G. Sigurdsson… envoyait en tribunes ! Sonnés, les Vikings ne répondaient plus, malgré les nombreux «clappings» de leurs supporters.
Au final, c’est donc le Nigeria et… l’Argentine, qui font la belle opération du jour. Mardi prochain (20h), les supporters des deux camps vont avoir le droit à un vrai match de football, avec de l’enjeu. Et on le rappelle, si l’Islande ne bat pas la Croatie, ce qui devrait être le cas au vu du niveau affiché par les insulaires aujourd’hui, les Super Eagles n’auront besoin que d’un match nul face à l’Albiceleste qui, elle, devra gagner pour espérer se qualifier en huitièmes de finale de la Coupe du monde ! 


www.dakaractu.com

Source link

Laisser un commentaire