Le navire américain USS Mount Whitney à Dakar : « Aucun pays ne peut assurer seul la sécurité maritime. La marine sénégalaise est leader dans la sous-région » (Capitaine Robert Aguilar)

0 122

L’USS Mount Whitney (LCC/JCC 20) est à Dakar pour une durée de trois jours. Ce navire amiral de la 6ème flotte américaine vient fraîchement du Gabon où il participait à la 18ème édition de l’exercice de l’Obangame Express dans la période du 21 au 29 mars 2018 dont l’objectif était de sécuriser les 5700 km du Golfe de Guinée.
 
Des opérations militaires qui ont permis aux forces d’une trentaine de pays participants dont le Sénégal d’échanger des informations pratiques, d’améliorer leurs expertises tactiques en matière d’interception et de renforcer , de manière générale, les capacités des pays du Golfe de Guinée et de l’Afrique de l’Ouest à combattre les activités illicites en milieu maritime.
 
C’est à cet effet que la presse a effectué une visite guidée sur ce navire amphibie de commandement de classe Blue Ridge de la marine américaine en ce vendredi 06 avril. Vieux de 46 ans, l’USS Mount Whitney est le 3ème vaisseau le plus ancien de l’US Navy, mais aussi considéré comme étant un bateau symbolique du 6ème commandement avec un poids de 600 tonnes.
 
En outre, ce navire d’une longueur de 195 mètres a  à son bord un hélicoptère SH-60 de 13 places qui est souvent déployé pour effectuer des recherches  en cas de secours en haute mer.
 
Il a de plus la capacité de transmettre et de recevoir de grandes quantités de données sécurisées vers n’importe quel point de la terre à travers les hautes fréquences et la communication par fréquence.
 
Néanmoins, ce géant naval ne dispose que d’un système de défense léger à bord en cas d’attaques de petits bateaux.
 
Pour le commandant de bord, l’objectif principal est avant tout de réaffirmer le partenariat entre le Sénégal et les États-Unis d’Amérique en matière de partage d’informations relatives à la mer. « La marine sénégalaise  est une marine leader dans la sous-région, dans le Golfe de Guinée qui prend des responsabilité et des initiatives », a-t-il indiqué.
 
Le capitaine Robert Aguilar souligne par ailleurs que la marine américaine entend apporter son expertise au besoin au Sénégal et à l’Afrique à travers un travail mutuel pour vaincre les pratiques illicites en mer et assurer la mission d’avant-garde dans la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme. Poursuivant ses propos, il considère qu’« aucun pays ne peut assurer seul la sécurité maritime »
 
Pour l’instant, les membres de l’équipage en profitent pleinement pour découvrir le Sénégal   avant de repartir vers une prochaine destination.
 


www.dakaractu.com

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.