La police s’exprime sur la violence exercée sur les récalcitrants: “On n’est pas là pour se justifier”

56

La police a réagi suite aux nombreuses dénonciations des violences exercées dans la nuit du mardi 24 mars, sur les contrevenants au couvre-feu décrété par le président de la République. Son porte-parole, le lieutenant Diassé Dioum informe que les autorités font le nécessaire sur cette affaire sans trop entrer dans les détails.  

« On n’est pas là pour se justifier sur notre travail. Nous communiquons avec nos hommes sur le terrain pour mener à bien le travail », a précisé le porte-parole de la police sur la Tfm.  

Il poursuit : « De toutes les façons, nous avons pris toutes les dispositions et nous espérons mieux qu’aujourd’hui, tous ensemble, on fera le travail ».  

Toutefois, le Lieutenant Dissa Dioum se réjouit du respect de ses mesures par 90% de la population. 
« A 90 %, les Sénégalais ont respecté le couvre-feu, mais il y a eu quelques dysfonctionnements parce que c’était le premier jour et c’était très normal. Certains ont eu des problèmes de transport d’autres ont fait fi à la loi et voici les conséquences », conclut-il.  

dakar matin

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.