Khadim Seck : «Cheikh Béthio m’a remis une arme»

0 182

A Bordeaux où il trouve présentement, les oreilles de Cheikh Béthio Thioune doivent bourdonner grave. Surtout quand il attendra la confidence faite par Khadim Seck, devant la chambre criminelle du tribunal de Grande instance de Mbour où le procès du double meurtre de Médinatoul Salam se déroule. L’accusé Khadim Seck avoue que Cheikh Béthio Thioune, le guide des «Thiantacones» lui a remis une arme lors de la période électorale de la présidentielle de 2012.

Il ressort, dans la lecture des chefs d’accusations que des coups de feu ont été tirés le jour du drame survenu le 22 avril 2012. Selon le compte rendu de l’audience, une partie des mis en cause ont soutenu que les vrais auteurs du double crime de Bara Sow et Ababacar Diagne, sont Cheikh Faye et sa bande de ’’thiantacones’’.

Igfm

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.