Kawtef à Yarakh : un jeune de 20 ans égorgé pour avoir refusé de donner son téléphone

0 65

c’est l’horreur à Yarakh dans le quartier Montagne 6. Daouda Diouf, plus connu sous le nom de Pa Badiane, âgé de 20 ans, a été mortellement poignardés par une bande de quatre agresseurs. Ces derniers voulaient arracher son téléphone. Le drame est survenu ce week-end vers une heure du matin.

La tante de la victime, Ndèye Codou Diouf, raconte l’horreur. « Tout est parti d’une soirée dansante qui se tenait au centre socioculturel, à 30 mètres de notre maison. C’est vers une (1) du matin que quatre (4) personnes qui ont quitté la soirée et ont trouvé un certain Khadim devant la maison en train de connecter. Ils ont voulu prendre son téléphone portable, il a refusé. À cet instant Daouda Diouf était dans la maison et c’est par la suite qu’il est sorti pour voir qui se passait. Et c’est là qu’un des agresseurs lui a asséné un coup de couteau à la gorge », a-t-elle expliqué.  

L’autopsie du médecin légiste consultée par « L’Observateur » indique que le couteau reçu à sectionner la carotide gauche ayant entraîné une hémorragie externe profuse. L’oncle du défunt, Mass Diouf, de révéler que les quatre (4) agresseurs ont été arrêtés par la gendarmerie de Yarakh. Le défunt sera inhumé ce lundi à Touba.

source: pressAfrik

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.