« Jammeh trafiquant de trafiquant  » : Le Sénégal ne réagira pas

0 85

Durant son règne, Yaya Jammeh aurait entretenu un trafic de bois qui lui aurait rapporté plus de 325 millions de dollars (212,8 milliards de francs Cfa). C’est ce qu’a révélé un groupe de journalistes d’investigations regroupé autour du Projet de signalement du crime organisé.

Il ne faut pas compter sur le gouvernement du Sénégal pour faire rendre gorge l’ancien président gambien. « Le Sénégal ne peut pas agir sur les problèmes internes de la Gambie, a prévenu le ministre de l’Environnement, Mame Thierno Dieng, sur les ondes de la Rfm. Nous ne sommes pas comptables de ce qui s’est passé avant nous et nous ne sommes pas comptables de  ce qui se passe en Gambie. C’est aux autorités gambiennes de régler leurs problèmes internes. »

Dakar se bornera à traiter la question du trafic de bois, mais exclusivement à l’échelle domestique. « L’Etat du Sénégal a régulé son Code forestier afin de prendre en charge ce douloureux problème, aussi bien du point de vue des peines privatives de liberté que des peines privatives financières. Et toutes ces actions ont produit des résultats qu’on constate sur le terrain, car le trafic a beaucoup diminué en quantité », a insisté le ministre de l’Environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.