Idrissa Seck et Macky Sall : 2 malfrats associés pour piller le Sénégal

80

“Idrissa Seck n’est pas seulement un mécréant qui manipule les versets du coran : c’est le plus grand imposteur que le Sénégal ait jamais connu »

On a l’habitude de dire que les voies du Seigneur sont impénétrables. Mais, s’il devait être jugé pour ses basses œuvres de braqueur de deniers publics (il a avoué avoir puisé dans les fonds politiques pour s’enrichir) et de manipulation des textes religieux, Idrissa Seck devrait être marqué à jamais, du sceau de l’infamie. Multipliant à chacune de ses interventions publiques les références et versets tirés du Coran, nombre de sénégalais lui aurait donné le Bon Dieu sans confession. En réalité, la mystification Idrissa Seck n’aura pas fait long feu : l’individu n’est qu’un vil imposteur ; l’incarnation de la félonie et de la fausseté dans sa forme la plus aboutie : un concentré de Judas et d’indignité.« Il est des hommes qui incarnent le mensonge à un degré tel, qu’ils commenceront à vous débiter un mensonge avec la certitude que vous n’en croirez pas un traitre mot » disait Alexandre Mercereau. En plongeant dans la mare aux canards, Idrissa Seck ne s’est pas simplement plié en quatre ; il s’est agenouillé dans la boue, comme un vulgaire mendiant affamé, pour réclamer sa pitance, et sa part du butin. Après 16 ans de traversée de désert, Idrissa Seck, dont les convictions varient en fonction du nombre de billets de banque s’est « vendu », au 1er venu : Macky Sall, l’homme qu’il abhorre le plus au monde et qui lui promet des miettes. Idrissa Seck ne croit en rien : l’argent est sa seule religion.

L’alliance Idrissa Seck et Macky Sall (mariage de la carpe et du lapin) scelle le pacte entre 2 bandits de grand chemin, 2 malfrats qui se sont associés pour piller le Sénégal.

Combattre ces 2 ennemis de la République, braqueurs de deniers publics est un impératif pour tout citoyen sénégalais.

Idy le nain politique dont le nom rime avec duplicité : profite et arrête de nous tympaniser avec tes justifications à n’en plus finir : les sénégalais ne te louperont pas, pauvre opportuniste !

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.