Guéguerre entre Tfm et Rts, Mamadou Baal clôt le débat…”

0 108


Avant le démarrage de la Coupe du monde en Russie, il existait entre le Gfm de l’homme d’affaires Youssou Ndour et la Rts, une guerre autour des droits de diffusion, qui avait défraie la chronique avant que le chef du gouvernement Mouhamed Boun Abdoulah Dione joue les sapeurs pompiers. 

Invité de « Tmtc », l’ancien directeur de la télévision nationale, Mamadou Baal, a indexé Econet, le fournisseur Sud africain de télévision par satellite.

A l’en croire, lors des éditions précédentes du Mondial et pour tous les événements de la Fifa, c’est l’Union africaine de radiodiffusion (UAR) qui était chargée de la gestion des droits médias en Afrique subsaharienne.

Mais avec l’arrivée d’une nouvelle équipe de la Fifa,  un appel d’offres a été lancé. Et l’entreprise sud africaine Econet a gagné en mettant sur la table une forte somme écartant ainsi l’UAR.

Par la suite, la Rts contactant Exconet, a acquis des droits de diffusion terrestre (diffusion en clair) qui ne sont pas exclusifs. Canal+ quant à elle a acquis des droits satellitaires cryptés. Au même moment, Econet a signé avec Ant, une société française qui a promis à son partenaire le Gfm de diffuser la Coupe du monde sans intégrer le logo de Tfm ou de L’Obs TV qui sont des partenaires de Kwesé sports qui est elle aussi un démembrement de Econet.

En dernière analyse, conclut Mamadou Bâ, c’est la société Econet qui n’est pas été honnête….




Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.