Frappé à terre par un supporter du premier rang !

0 64

Un joueur de Sunderland, tombé devant le premier rangs des supporters de Portsmouth, a été frappé par un fan de Pompey.

Le choc de Football League One – l’équivalent du National outre-Manche – entre Portsmouth et Sunderland, match retour des demi-finales de play-offs, défraie décidément la chronique. En amont du match, c’est une menace terroriste qui a fait craindre le pire. “Je me demande combien de supporters de Portsmouth je peux abattre.  Souvenez-vous de la Manchester Arena sous les bombes (NDLR. le 22 mai 2017 suite à un concert d’Ariana Grande) !  Imaginez Fratton Park exploser !  Découvrons cela demain !”, pouvait-on notamment lire dans un message posté par un jeune homme de 22 ans, interpellé par la police tandis que le club de Portsmouth annonçait des mesures de sécurité renforcées.

Pas suffisamment pour éviter une drôle de mésaventure à Luke O’Nien peu après l’heure de jeu, le joueur de Sunderland. Tombé au pied du premier rang des tribunes après une lutte avec un adversaire,  le milieu de terrain des Black Cats en a été quitte pour recevoir plusieurs coups de pied dans le dos de la part d’un supporter particulièrement vindicatif. De quoi faire monter la tension d’un cran, son coéquipier Max Power n’hésitant pas à pousser le fan indélicat.

Une mésaventure restée sans conséquence et ce d’autant plus que Sunderland, en décrochant un méritoire match nul (0-0), s’est qualifié pour la finale des playoffs d’accession. “J’ai vu mon petit cousin frapper plus fort. Il n’y a pas de problème, a d’ailleurs assuré à l’issue de la rencontre Luke O’Nien, qui a refusé de porter plainte malgré les demandes de la police. C’est juste du football.” Une certaine idée du football.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.