Fatick: Une déficiente mentale échappe à un viol collectif

81

Fatick: Une déficiente mentale échappe à un viol collectif

Ndèye Fatou Sylla, une déficiente mentale âgée d’une trentaine d’années, a frôlé le pire dans la soirée du dimanche 08 au lundi 09 mars, dans la commune de Fatick. 
Ciblée par une bande de jeunes gens, des apprentis chauffeurs selon des témoins, l’infortunée jeune femme a été entraînée de force dans un bâtiment en construction vers minuit. 
Ce sont les cris de détresse de la jeune femme qui ont alerté des vigiles en faction devant une institution financière de la place. Ces derniers qui ont découvert Ndèye Fatou à moitié nue, l’ont extirpée des mains de ses bourreaux.

sene web

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.