« Djiamahatou Ihssane » explique la rareté des pluies par les nombreux péchés et …

0 110

La rareté des pluies, c’est ce que dénonce, cette fois-ci le mouvement « Djiamahatou Ihssane ». Serigne Khadim Amar, coordonnateur dudit association demande à ce que les sénégalais « retournent vers le Tout Puissant« . Ils en ont, par ailleurs, profité pour demander au président Macky Sall de s’ouvrir, davantage au dialogue.

« Partout où on passe, dans tout le Sénégal, l’alcool coule à flot. C’est sans doute ce qui fait que le Sénégal n’avance plus. Il ne pleut même plus à cause des péchés qui s’accentuent« , implore-t-il les autorités à fermer les barres et les boites de nuit qui poussent comme des champignons à Dakar mais aussi dans les régions. « Dieu préfère un jeune qui l’adore qu’un vieil homme… », précise-t-il dans un communiqué parvenu à Senego.

Dans un autre registre, il demande au président Macky Sall d’élargir, davantage le dialogue aux religieux, mais aussi qu’il écoute les populations sans qui, il n’accéderait pas à la magistrature suprême. Il appelle aussi l’opposition a accordé ses violons avec le régime en place pour éviter des troubles. « Le Sénégal est un pays de paix« , rappelle le coordonnateur du Mouvement « Djiamahatou Ihssane ».

« C’est Dieu qui l’a élu. Qu’il n’accepte pas d’être influencé par un groupe d’individus qui ne sont mus que par leurs intérêts… Nous lançons aussi un appel au président Macky Sall sur le fichier électoral pour qu’on puisse aller à des élections apaisées… Il lui incombe cette responsabilité« , a conclu Serigne Khadim Amar.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.