Crimes et délits à Ziguinchor : le Général Jean Baptiste Tine promet toute la lumière

57

Le Général de Division Jean Baptiste Tine, Haut Commandant de la Gendarmerie Nationale et Directeur de la Justice militaire est à Ziguinchor depuis ce jeudi 20 février 20 pour une tournée de prise de contact de 24 heures. Nommé le 15 novembre 2019, il effectue ainsi sa première visite dans la région sud du pays. A son arrivée, le Général de Division a rencontré le chef de l’exécutif régional Guedj Diouf avant de faire le point de la situation sécuritaire dans la région avec le Colonel Commandant de la Légion de Gendarmerie Sud, Amadou Ousmane Ba. A l’issue de sa rencontre avec le personnel de la gendarmerie locale, Jean Baptiste Tine s’est entretenu avec la presse. «Je suis venu à Ziguinchor dans le cadre de mes tournées de prise de contact avec nos hommes pour s’enquérir de leurs conditions. Je les ai encouragés avant de les inviter à poursuivre le bon travail qu’ils font. Je leur ai donné également des orientations pour le futur. Les unités des régions de Kolda de Sédhiou et de Ziguinchor donnent des résultats appréciables dans le cadre de l’exercice de leur travail. J’ai aussi demandé aux hommes de garder le cap de l’excellence dans le cadre de la lutte contre la criminalité et le vol de bétail pour une meilleure performance contre ces fléaux. Des préventions sont mises en œuvre également contre la lutte contre le terrorisme et la criminalité sur toutes ses formes. J’ai aussi demandé au Commandant de Légion Sud de renforcer le partenariat avec les forces de défense et de sécurité qui sont dans la région», a dit Jean Baptiste Tine. Sur les crimes et délits qui ont été enregistrés dans la région, «une enquête judiciaire est ouverte. Ils peuvent certes prendre du temps mais seront tous élucidés», a indiqué le Général de Division Jean Baptiste Tine. Sur l’assassinat de l’ancien secrétaire général du MFDC Abdou Elinkine Diatta, «ne soyons pas pressés. L’enquête suit son cours. Pour l’heure, nous ne pouvons dire sur cette affaire», a conclu  le Général de Division Jean Baptiste Tine, Haut Commandant de la Gendarmerie Nationale et Directeur de la Justice militaire.

source igfm

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.