City plus fort que des Reds records

0 43

anchester City aura résisté jusqu’au bout à un immense Liverpool pour conserver son titre de champion d’Angleterre. Les Skyblues ont encore gagné, comme leur adversaire, ce dimanche lors d’une dernière journée de Premier League épique. Une décennie que le “back to back” n’avait pas été réussi. 

La joie pour Manchester City, les Larmes pour Liverpool. Le champion sortant garde son titre en Angleterre au terme d’une folle saison qui aura trouvé son dénouement ce dimanche. Les Skyblues ont finalement conservé l’avantage d’un point qu’ils possédaient sur Liverpool au matin de cette 38e et dernière journée de Premier League. Les Reds auront pourtant été virtuellement champions pendant une grosse vingtaine de minutes. Jusqu’à ce que la machine de Pep Guardiola se mette en route.

Dans le rôle du chasseur, Liverpool n’avait d’autre choix que de s’imposer et d’espérer un miracle venant de Brighton. Les Reds ont rempli leur contrat devant Wolverhampton (2-0). L’inévitable Sadio Mané a inscrit un doublé à Anfield (17e et 81e), sur deux services d’Alexander-Arnold, meilleur défenseur passeur de l’histoire du championnat avec ses 13 offrandes. Pendant ce temps, Murray a ouvert la marque contre Manchester City (27e), provoquant une vague d’espoir sur les bords de la Mersey.

Liverpool, 97 points, en vain 

Menés, les Citizens ont alors répondu en champions à Brigthon (1-4). Sergio Agüero a répliqué dans la minute (28e). Et l’histoire retiendra que le Français Aymeric Laporte a inscrit, de la tête, le but du titre (38e). D’un bijou, après avoir fait danser son adversaire direct, Riyad Mahrez a sécurisé le sacre (63e). Ilkay Gündogan a définitivement validé la fête (72e). Plus aucun club anglais n’avait réussi à conserver son titre depuis Manchester United en 2009. Le voisin City vient réussir l’exploit du “back to back” et prive Liverpool d’un trophée attendu depuis 1990.

La meilleure attaque d’Angleterre aura donc eu raison de la meilleure défense. Avec 97 points, un de moins que son adversaire, soit le troisième meilleur total de l’histoire de la Premier League, Liverpool doit se contenter du rôle de perdant magnifique. Les Reds ont craqué face au retour en trombe des joueurs de Guardiola en 2019. Manchester City a remporté ses 14 derniers matches de championnat (9 succès pour finir du côté de Liverpool), record d’Europe égalé, nouveau record d’Angleterre. Il n’en fallait pas moins pour sortir vainqueur de cet extraordinaire duel.Congratulations to @ManCity!



Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.