Cinéma: le réalisateur français Jean-Pierre Mocky est décédé

0 137

Le réalisateur Jean-Pierre Mocky est mort à l’âge de 86 ans. Pour l’état-civil, il en avait 90, son père juif polonais ayant falsifié les papiers d’identité de son fils, le vieillissant de quelques années afin qu’il puisse prendre le bateau tout seul, se rendre en Algérie et ne pas être arrêté par la police pendant la Seconde Guerre mondiale. Artiste au franc-parler légendaire, auteur d’une œuvre prolifique et inégale, il a réalisé plus de 60 longs métrages, des comédies grinçantes ou des polars, des dizaines de téléfilms. Il a aussi fait démarrer toute une génération d’acteurs.

Un anarchiste, c’est le mot qui revient le plus souvent pour qualifier l’homme et l’artiste. Jean-Pierre Mocky aimait dire qu’il n’était d’aucun club, ni d’aucune chapelle. Acteur, scénariste, et producteur, il voulait contrôler l’ensemble du processus de production de ses films avec une prédilection pour le cinéma comique populaire.

Sur les plateaux de cinéma ou de télévision, ses coups de gueule légendaires lui ont valu une réputation de trublion. Inventif, inclassable, il a incarné une forme de cinéma comique populaire, et a connu les succès et la marginalité.

Mocky se destine très jeune au métier d’acteur, mais ne réussit qu’à enchaîner une multitude de seconds rôles comme une apparition en 1942 à 9 ans dans « Les visiteurs du soir » de Marcel Carné tourné en partie au studio de la Victorine à Nice, sa ville natale.

source rfi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.