Ce que des chefs d’Etat ont conseillé à Karim Wade sur son retour

0 95

Des chefs d’État d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique centrale demandent à Karim Wade de renoncer à revenir au Sénégal en vue de la prochaine présidentielle. Ils craignent que l’ancien ministre d’État, qui ne s’est pas acquitté de l’amende de 138 milliards de francs Cfa que lui a infligée la Crei, en sus de sa condamnation à six ans de prison ferme, soit arrêté à sa descente d’avion.

Jeune Afrique, qui donne l’information, rapporte que ces Présidents africains insistent auprès de Karim « d’autant que, toujours selon la loi sénégalaise, il n’est pas éligible, n’étant pas inscrit sur les listes électorales ».

Mais il y a peu de chance que ces initiatives aboutissent. Karim a annoncé qu’il sera à Dakar d’ici au mois de décembre et il multiplie les attaques contre le chef de l’État.

L’hebdomadaire panafricain signale que l’un des dirigeants qui demandent à Karim Wade d’éviter de fouler le sol sénégalais, « étonné de la véhémence de ses propos à l’endroit de Macky Sall, a fini par jeter l’éponge ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.