Boycott des produits français : Le Frapp rejoint le front

124

L’appel lancé au Moyen-Orient pour le boycott des produits français trouvera-t-il un écho favorable en Afrique de l’Ouest ? C’est du moins ce que veut le Frapp. L’organisation d’activistes dirigée par Guy Marius Sagna invite les Sénégalais à se détourner des produits français commercialisés au Sénégal « pour dénoncer cet amalgame indécent, insultant entre islam et terrorisme, cette islamophobie encouragée et couvée par l’Etat impérialiste français ».
Et pour commencer, le Frapp pense qu’il faut d’abord cibler le secteur de la distribution des hydrocarbures. Ainsi, Frapp demande à boycotter les grands pétroliers de l’Occident à savoir Total, Exxon, Bp, Shell, Aramco…
En lieu et place de ces firmes internationales, les activistes invitent les Sénégalais à acheter du carburant auprès des entreprises sénégalaises que sont Elton, Edk, Eyden, Star Energy, Diprom…
« Dans les jours à venir, le FRAPP élargira cette liste d’entreprises françaises et impérialistes à boycotter et vous proposera une liste d’entreprises sénégalaises vers lesquelles nous pourrons nous tourner », promet-on.
En outre, le Frapp dénonce le « silence honteux devant l’islamophobie d’État français» de gouvernements qualifiés de néocoloniaux et considérés comme des produits de la France.

Seneweb

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.