Après La Nsia : Allianz Sénégal Assurances attaque les Wade

0 155

L’incendie qui avait ravagé une partie du Lamantin Beach en 2011 continue de poursuivre les Wade. Alors que la Nsia a obtenu une inscription provisoire d’hypothèque sur quatre biens d’Abdoulaye Wade et de son épouse Viviane une décision frappée d’appel qui sera étudiée le 15 mai prochain-on apprend qu’une autre procédure a été intentée contre le même couple par Allianz Assurance. L’affaire passe ce 30 avril devant la chambre civile et commerciale de la Cour d’appel de Thiès, selon le rôle obtenu par Libération. elle a déjà connu plusieurs rebondissements.

L’incendie qui avait ravagé une partie du Lamantin à Saly en 2011 et qui serait parti de chez eux, continue à hanter le sommeil des Wade. Selon les informations de Libération, la chambre civile et commercial de la Cour d’appel de Thiès se penchera, ce 30 avril, sur une procédure intentée par Allianz Sénégal Assurances contre Abdoulaye Wade, Viviane Vert Wade et la Sapco qui sont défendus par Mes François Sarr et Associés, Diagne et Diène, et Me Abdou Thiam.

D’après la procédure, Allianz vient par subrogation aux droits et actions de la société Lamantin Beach Hôtel, de Claude Ropars, de la Sci l’Estuyade, de Jean Reynier et de la Sci Ouest Africa. En langage profane, la société d’assurance veut contraindre les Wade à lui verser des dommages après avoir désintéressé les entités et personnes physiques citées plus haut. Selon nos informations, la procédure suit son cours depuis un bon moment avec des rebondissements à la pelle. En effet, Allianz avait obtenu, dans un premier temps, une condamnation par défaut des Wade. Mais comme cette condamnation par défaut, n’avait pas été signifiée dans les délais (12 mois), les Wade avait fait opposition. Les juges ont déclaré l’opposition recevable et la procédure caduque. Entre temps, Allianz qui n’était pas totalement satisfaite de la décision rendue en première instance qui lui allouait pourtant une belle somme avait fait appel. Mais, dans sa décision faisant suite à l’opposition, le tribunal avait aussi demandé un sursis à statuer. C’est cet appel d’Allianz qui vient (enfin) à la barre ce 30 avril.

À noter qu’une procédure similaire a été intentée par Nsia mais le dossier est plus avancé. À la suite d’une décision favorable de la cour suprême qui condamnait les Wade à lui payer la rondelette somme de 350 millions de Fcfa, Nsia avait obtenu du juge Samba Ndiaye une inscription provisoire d’hypothèque sur les immeubles objets des titres fonciers 8/Grd de Grand Dakar (ex 482/dg) devenu le 30039/nga de Ngor Almadies, le 14 Grand Dakar (ex 17152/dG) devenu le 10870/Gr, le 9/Grd (ex 5082) reporté sous le numéro 3040/nga et le 17860/nga de Ngor Almadies appartenant aux époux Wade, mariés sous le régime de la communauté des biens, pour obtenir sûretés et paiement de la somme de 350 millions de Fcfa. L’ordonnance ajoutait que la Nsia avait trois mois pour former l’action en validité d’hypothèque conservatoire ou la demande au fond. Mais cette ordonnance est frappée d’appel. Des sources judiciaires autorisées renseignent d’ailleurs que la cour d’appel de dakar se penchera sur le dossier le 15 mai prochain.

souce: seneweb


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.