An 3 du Meurtre de Fatoumata Matar Ndiaye : Ce que la famille réclame à l’Etat

30

On pourrait assister à un spectaculaire rebondissement dans l’affaire du meurtre de l’ex Vice-présidente du Conseil économique social et environnemental, Fatoumata Matar Ndiaye, lâchement tuée par son chauffeur. En effet, Samba qui croupit en prison depuis son crime ignoble aurait lâché depuis sa cellule de prison,  une bombe en révélant indiqué avoir tué sa patronne à la demande de responsables politiques à pikine, membres de la mouvance présidentielle. Une déclaration qui a atterré la famille l’ex Vice-présidente du Conseil économique social et environnemental, qui veut un nouveau procès et la manifestation de toute la vérité qui n’a pas encore révélé tous ses secrets.

La famille de la vice-présidente du Conseil économique social et environnemental (Cese) Fatoumata Mactar Ndiaye veut que la justice mette la main sur les commanditaires du meurtre de la dame, assassinée le 9 novembre 2016 à son domicile à Pikine à la veille du grand Magal de Touba.Suite à son arrestation, le présumé meurtrier, Bathie Sow aurait balancé les noms des commanditaires, mais trois ans après, la famille attend toujours l’arrestation des commanditaires, rappelle L’As quotidien dans sa parution de ce Lundi.


Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.