Aïda Mbodji : « Pourquoi il faut rejeter ce projet de loi »

0 44

Le député Aïda Mbodji est contre le vote du projet de loi constitutionnelle portant suppression du poste de Premier ministre. Selon elle, ce texte renvoie à la célèbre phrase de l’ancien président des États-Unis Barack Obama : « L’Afrique n’a pas besoin d’hommes forts, mais d’institutions fortes ». Car, à son avis, cette réforme va fragiliser davantage l’Assemblée nationale et concentrer tous les pouvoirs entre les mains du Président de la République.

« Ce projet de loi va dépouiller notre Assemblée de certaines de ses prérogatives régaliennes. Ce que nous ne devons pas accepter. Avec le vote de cette loi, l’Assemblée nationale n’aura plus le pouvoir de contrôler l’action du gouvernement, encore moins le démettre même si elle dispose de motifs valables pour le faire », a déclaré l’ex-mairesse de Bambey. Toutes choses qui font que Aïda Mbodji demande le rejet pur et simple de ce projet de loi.

souce: seneweb

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.