Afrique du Sud : Un Sénégalais décapite sa copine…

0 93

El Hadj Adama Kébé, 31 ans, est accusé d’avoir décapité sa petite amie, Sibongile Zenzile, âgée de 29 ans. Après son acte odieux, il aurait caché la tête de la victime dans un réfrigérateur. Le crime a eu lieu dans l’appartement de sa copine, rapporte le quotidien Libération dans sa parution du jour.

Sibongile Zenzile, 29 ans, a été retrouvée dans une mare de sang, à son appartement de West Street, à Kempton Park, le 26 avril.

El Hadji Adama Kebe a comparu jeudi, devant le tribunal de première instance de Kempton Park, sous le coup d’une accusation de meurtre. L’affaire a été reportée au 2 octobre pour des résultats de tests ADN, une enquête plus approfondie et une décision du directeur des poursuites pénales.

Zenzile et Kébé se connaissaient.

Selon le site sud-africain timeslive.co.za visité par Senego, le corps a été découvert par des voisins qui se sont inquiétés après avoir entendu un bruit dans son appartement et ne l’ont ensuite pas vue par la suite.

« Il y a eu de l’agitation, mais je ne voulais pas intervenir », a déclaré Colani Mwendo, une voisine.

« Les voisins se sont rassemblés et ont commencé à poser des questions [et] ont finalement alerté le propriétaire, qui a dit à un gardien d’ouvrir le logement … Il a dû briser le verrou », a-t-elle déclaré.

« Le réfrigérateur était placé derrière la porte, je pensais qu’elle dormait car nous pouvions la voir une main sous des couvertures au-dessus du lit… mais quand nous avons découvert la couette, nous avons vu la chose la plus horrible. Je ne pouvais pas regarder plus loin. … la tête n’était pas là « , se souvient-elle.

Le porte-parole de la police, le capitaine Jethro Mtshali, a confirmé qu’une tête avait été retrouvée dans le réfrigérateur.

Zenzile était une enseignante qualifiée qui a quitté sa profession pour créer une entreprise de coiffure.

Les femmes sud-africaines ont organisé une marche en sa mémoire.


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.