Affaire du mari brûlé : le père l’épouse prend une position surprenante ! 

0 853

Le père d’Aïda Mbacké s’en remet à Dieu après que sa fille est accusée d’avoir brûlé à mort son mari. Serigne Babacar Mbacké ”Moukabaro”, puisque c’est lui qu’il s’agit, ne compte pas déroger aux principes de l’islam et de la charia. Il demande que la loi soit appliquée dans toute sa rigueur.
« Je ne cautionne pas l’acte de ma fille. Je le désapprouve totalement. Je ne protège aucun talibé coupable de forfaiture, aux yeux de la loi, prévient le marabout. Je ne protège personne, fut-elle ma propre fille. Que la justice fasse son travail en toute liberté et en toute indépendance et que toutes les responsabilités soient situées. Que force reste à la loi et que la rigueur de la loi s’exécute », a-t-il déclaré dans les colonnes du journal Walfadjiri.

Le marabout ira plus en invoquant une jurisprudence du prophète, Mohomet (Psl). « Il (Mahomet : Psl) avait indiqué que même si sa fille Fatima Bint Rassoul avait volé, il lui aurait tranché la main. De la même manière, si on était dans un pays où on appliquait la Charia (loi islamique), j’allais moi-même faire appliquer la loi du Talion ».

L’on signale que le défunt était aussi son disciple.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.