Abus de confiance : Scandale financier à l’Immaculée Conception

0 182

Ignace Faye et Guedj Diouf ont comparu, ce mercredi, à la barre du tribunal de grande instance de Dakar statuant en matière de flagrant délit pour abus de confiance portant sur la somme de 23 millions de francs Cfa. Respectivement président et trésorier de la mutuelle d’épargne de l’Institution Immaculée Conception, ils sont accusés par leurs collègues d’avoir détourné les fonds de la mutuelle.

Porte-parole des victimes présumées, Alassane Sall rapporte que les enseignants d’Immaculée Conception avaient décidé de créer une mutuelle d’épargne pour faire face à des dépenses imprévues. Sur la base des cotisations mensuelles  défalquées à la source, les adhérents pouvaient bénéficier de prêts pour couvrir les frais de scolarité de leurs enfants ainsi que des dépenses urgentes. Cependant, depuis le mois de septembre 2016, aucun membre de ladite mutuelle ne parvient à entrer en possession de son argent. Pire, raconte Sal, la tenue des réunions extraordinaires, n’a pas permis d’édifier les membres sur la disponibilité de leur argent.

Ils finiront par déposer une plainte. « Cela fait deux ans que nous réclamons notre argent, en vain, se désole Sall. Certains parmi nous versaient régulièrement leur argent pour pouvoir effectuer le pèlerinage à La Mecque. Une rencontre a été organisée par la directrice de l’école pour statuer sur cette affaire. Les prévenus avaient promis de rembourser à chaque adhérent le montant exact de sa cotisation, en vain. »

Interrogé, Guedj Diouf a précisé qu’il y a des membres qui ont reçu un acompte sur la somme globale réclamée. En plus, renseigne-t-il, d’autres doivent de l’argent à la mutuelle. Parmi ceux, dit-il, il y a deux défunts. Interpellé sur les fonds restants dans le compte de la mutuelle, il révèle qu’à la dernière Assemblée générale, le solde du compte ouvert dans les livres de la BSIC était estimé à plus de 4 millions de francs Cfa.

Toutefois, il précise que ce montant a servi à rembourser les héritiers des défunts, à satisfaire des collègues qui avaient des cérémonies et à couvrir des frais médicaux pour certains. « Le solde dudit compte est à moins de 100 mille francs Cfa », révèle-t-il sous la stupéfaction de ses camarades.

Pour sa part, Ignace Faye a dit que ce manquement résulte des prêts non contrôlés de la part de certains membres de la mutuelle. Également,  il reconnait qu’il y avait, de la part des dirigeants, un manque d’expérience en matière de gestion d’une mutuelle qui a été fatale pour eux.

Assurant la défense des victimes présumées, Me Ousmane Thiam estime que les faits ne souffrent d’aucune contestation.  Il a réclamé, en guise de dommages et intérêts, la somme de 33 millions de francs Cfa.

Le parquet n’a pas requis de peine à l’encontre des prévenus. Il a demandé l’application de la loi là où l’avocat de la défense a plaidé la relaxe. Verdict : le 13 juin.

L’article Abus de confiance : Scandale financier à l’Immaculée Conception est apparu en premier sur Actunet.net.

Source link

Laisser un commentaire