Abdoul Mbaye : « Jamais je n’ai cherché à obtenir 1 franc de Mme Aminata Diack »

0 79

Abdoul Mbaye, président de l’Alliance pour la citoyenneté et le travail (Act), a dit ses quatre vérités devant le juge, dans le cadre du procès en appel pour les faits de faux, usage de faux et d’escroquerie.

« Cela fait 3 ans que je suis poursuivi pour les faits de faux, usage de faux et d’escroquerie. Jusqu’à ce jour, on ne m’a jamais présenté de document allégué de faux dont j’étais complice, encore moins de complicité », a déclare l’ancien premier ministre.

« Jamais je n’ai cherché à obtenir 1 franc de Mme Aminata Diack. Et même dans les liens du mariage, je ne lui ai jamais demandé de contribuer à notre ménage. Ça fait 3 ans, dira-t-il, que je suis convoqué, relaxé et convoqué. Et peut-être aujourd’hui, vous pouvez me présenter des documents qui prouvent que j’ai escroqué Aminata Diack. »

Sur les faits à lui reprochés Abdoul Mbaye précise que son épouse et lui ont pris la décision de passer du régime de la communauté des biens à la séparation des biens. « Et c’est moi qui ai engagé cette discussion avec elle, car j’engageais une procédure d’investissement », assure-t-il.

Avant de renchérir : « Je voulais protéger ses biens. Et cette décision n’a pas été contestée depuis 20 ans. Ce n’est qu’après le divorce qu’elle a commencé a créer des problèmes. »

source:senego


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.