Abdoul Mbaye et Cie vilipendent Macky Sall à Touba

0 82

48H après la visite du chef de l’Etat au Khalife général des mourides, Serigne Mountakha Mbacké Ibn Serigne Bassirou, le Congrès de la renaissance démocratique (Crd) s’est rendu à la cité religieuse pour déconstruire le discours du Président Macky Sall.

Au foot, l’expression de la scène donnerait ceci au commentaire : un marquage à la culotte, avec une occupation intelligente du terrain. Pour empêcher le Pouvoir de dérouler et le chef de l’Etat d’agir librement, l’opposition le suit un peu partout dans cette guerre d’opinion autour du Pétrole sénégalais. A la tête d’une délégation restreinte, composée entre autres, d’Abdoul Mbaye, Mamadou Lamine Diallo, le Congrès de la renaissance démocratique  (Crd) s’est rendu ce vendredi à Touba, soit 48 H après le séjour du Président Sall à la cité religieuse. Auprès du Khalife général des mourides, les leaders du Crd ont dénoncé la gestion par Macky Sall du Pétrole sénégalais au profit d’hommes d’affaires étrangers.

Porte-parole du jour, Abdoul Mbaye a soulevé une à une les «irrégularités et vices de formes liés à l’attribution de permis de recherche et d’exploitation d’hydrocarbures aux sociétés de Frank Timis». Le patron de l’Alliance pour la citoyenneté et le travail (Act) fera même remarquer à Serigne Mountakha «qu’il n’y a pas de malédiction du pétrole et du gaz, mais de malédiction créée autour du pétrole et du gaz par des dirigeants qui ne mettent pas devant les intérêts des populations». L’ancien Premier ministre a ensuite vilipendé le Président Sall, son frère Aliou Sall et le ministre de l’Energie d’alors, actuel ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, auprès du Khalife général des mourides.

Après les plaintes contre le Pouvoir, le leader de Act a demandé à Serigne Mountakha de beaucoup prier pour qu’un scénario pareil à l’affaire Aliou Sall ne se produise plus dans le pays, avant de préciser à l’endroit de son hôte, qu’il n’est pas encore trop tard pour le Pouvoir de se ressaisir. «L’importance de la question qui a pris trop vite l’ampleur d’un scandale incroyable a nécessité de venir vous rendre compte de la situation. Nous venons également solliciter des prières pour que le Gouvernement du Sénégal ne poursuive pas le chemin qu’il a emprunté concernant la gestion du Pétrole et que l’on puisse repartir sur des bases claires qui préservent les intérêts des Sénégalais aujourd’hui et demain», a précisé Abdoul Mbaye.

La délégation du Crde a, par la suite, accompagné le Khalife des mourides à la grande Mosquée de Touba pour la grande prière du vendredi, avant d’aller présider le rassemblement de «Aar Li Nu Bokk» à Mbacké.

EL-H ABDOULAYE BAMBA SALL

igfm

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.