6AOUT 1968/6 AOUT 2019: 51 ans aprés le rapelle à Dieu de SERIGNE FALLOU MBACKE

0 108

Serigne Mouhamadou Fadl Mbacké, né le 27 juin 1888 à Darou Salam  à Touba, est un dignitaire religieux musulman sénégalais. Il est le deuxième calife des mourides de 1945 jusqu’en 1968 l’année de son décés.

Sa mère Soxna Awa Bousso appartient à une famille de grands érudits qui a donné plusieurs imams à Touba. Serigne Fallou jour anniversaire de l’ascension de Mahomet. Le Magal Kazu Rajab, qui marque son anniversaire, est un événement bien connu, auquel assistent des centaines de milliers de disciples. Nombreuses sont les personnes qui vivent avec la conviction qu’il suffit de faire appel à Fallou sept fois pour obtenir la réalisation de ses désirs.Son fils aîné est Modou Bousso Dieng. Il a hérité de son père le surnom de « Na ame mou am, dou am dou am »En effet, Fallou était supposé être crédité du don de voir se réaliser toutes les prières qu’il formulait, comme s’il donnait des ordres aux éléments. Il commença la construction de la grande mosquée de la ville Sainte de Touba qui fût ainsi un lieu mondialement connu et un espace très fréquenté

Cheikh Fallou débutes ses humanités auprès de Serigne Ndame Abdou Rahmane Lo à Darou Halimoul-Kabiir. C’est dans cette localité de Ndame, sise à Touba, qu’il poursuivra ses études aux côtés de Mame Mor Diarra puis sous l’aile protectrice de Mame Thierno Birahim plus connu sous le nom de Ndamal Darou. Il fera montre d’une bonne maîtrise des différents savoirs dont pouvait se targuer tout érudit musulman.

Le califat de Serigne Fallou Mbacké

Son grand frère et premier Khalif Serigne Mouhamadou Moustapha Mbacké décède en 1945 et Cheikh Fallou prend le relais pour s’occuper de l’héritage de Serigne Touba. La première chose que le nouveau khalife va faire sera l’accomplissement de la recommandation de son prédécesseur quant à la grande mosquée de Touba.

Ainsi dès 1945 il va accélérer le processus de construction de l’édifice si cher à leur père. Ses efforts vont payer puisque la mosquée sera inaugurée le 7 juin 1963 avec la présence du président Senghor. Serigne Fallou se singularisera aussi dans ses rapports particulièrement affectueux avec tous ses contemporains khalifes d’autres confréries dont Serigne Babacar Sy de Tivaoune.

c’est en 1928 qu’il commence à porter le nom d’El hadji Fallou après son pèlerinage aux lieux saints de l’islam. Il est fondateur de plusieurs villages dont le premier et le plus célèbre est Ndindy (1913) ; ce qui lui vaut le surnom de Boroom Ndindy. Le parcours de Serigne Fallou Mbacké est une leçon de vie et presque tous ses actes et maximes sont relatés à la postérité qui s’en servent comme guide. Il sera rappelé à Dieu aujourd’hui 6 août 1968 à Touba à l’âge de 80 ans.

PAIX A SON ÂME

AMY PAYE FALL

Laisser un commentaire